Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 juin 2017

Merci Père Renaud, bonne route et bon vent…Kenavo !

20170625_122205_resized.jpgPère Renau,

Merci Père Renaud d’avoir été notre pasteur, notre bon pasteur pendant ces quelques années… Mais c’était court, trop court, pour nous en tout cas, on vous a bien apprécié… vous nous avez enrichi… mais il avait encore tant à faire… 

Et oui, notre pasteur a tout fait pour rassembler et guider son troupeau, l’enseigner et toucher même les absents, grâce à l’écho du dimanche. 

Notre pasteur a voulu rassembler son troupeau et le faire méditer et pour cela rien de tel que les pèlerinages… Paray le Monial, Rome, Fourvière et Châteauneuf de Galaure qui maintenant nous le vole ! 

Notre pasteur a voulu que son troupeau prie et loue le Seigneur et pour ça il fallait bien que résonne le bel orgue tout neuf, il fallait que sonne la cloche pour l'Angélus, il fallait de nouveaux carnets de chants… et les appels à la prière n’ont pas manqué : laudes, vêpres, adoration, nuits de prière…

Notre pasteur a voulu rassembler son troupeau et que chacun y trouve sa place. Dans les assemblées dominicales on a fait un peu plus de place aux plus jeunes, animations pour les enfants, servants d’autel, messes animées par les plus grands… 

Notre pasteur a voulu que son troupeau s’affermisse en consacrant la paroisse au Sacré Cœur de Jésus, 

Notre pasteur a voulu partir vers les périphéries, comme dit notre Pape François, avec la conférence St Vincent de Paul, avec l’accueil des émigrés

Courir après les brebis égarées est parfois un travail de longue haleine mais notre pasteur s’est bien entrainé avec les foulées de Beauregard. 

Notre pasteur a su jouer au foot avec les enfants, regarder les matchs avec les plus grands, ouvrir la table de la cure tous les mardis à qui le voulait.  

Et même si parfois certains l’ont trouvé un peu sévère, un peu breton… il a toujours été ouvert aux multiples propositions et surtout, il a toujours porté sur chacun un regard bienveillant. 

Alors, Merci Père Renaud, bonne route et bon vent…Kenavo !

16:19 Écrit par Webmestre_AA dans Actualité | Lien permanent |  Imprimer | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.