Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 octobre 2013

En novembre, nous prions pour les défunts

toussaint2.jpgLe 1er novembre, nous fêtons les saints qui, dans le ciel, chantent la louange du Dieu trois fois Saint.


Le lendemain, et tout au long du mois de novembre, nous prions pour les défunts, en particulier lors de la Messe célébrée à 10h à l’église, le 2 novembre.
Les familles des personnes défuntes dans l’année écoulée y sont personnellement invitées
.

« Ceux qui meurent dans la grâce et l’amitié de Dieu mais imparfaitement purifiés, bien qu’assurés de leur salut éternel, souffrent après leur mort une purification, afin d’obtenir la sainteté nécessaire pour entrer dans la joie du ciel » (Catéchisme de l’Eglise catholique, n°1030). La prière pour les morts appartient à la plus ancienne tradition chrétienne. En chaque Eucharistie, l’Eglise évoque le souvenir des défunts en général et de tel défunt en particulier. Le Christ est la « Résurrection et la vie » (Jn 11, 25) et c’est en Lui - particulièrement dans la célébration de la Messe - que nous pouvons rejoindre ceux qui ont quitté cette terre et prier pour eux.

La Messe est signe de notre foi en la résurrection du Christ et des morts, de notre espérance et de notre amour pour les défunts, pour qu’ils soient sauvés, corps et âme, pour toujours. Elle est  source de libération pour nos défunts.
En y participant fidèlement, en offrant une ou plusieurs messes pour des personnes chères qui nous ont quittés, nous leur manifestons notre fidélité et notre amour. Les fleurs de nos cimetières se fanent vite, notre prière ne se fane pas.

P. Renaud

22:34 Écrit par Webmestre_RBS dans Actualité, Méditation de la semaine | Lien permanent |  Imprimer | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.