Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 novembre 2011

9 novembre : fête de la Cathédrale de Rome

breuvand.jpgDepuis Rome, notre séminariste, Gaël de Breuvand, nous adresse cet article sur la cathédrale de Rome, à l'occasion de la Fête de la dédicace de l’archibasilique du Très Saint Sauveur, Saint-Jean Baptiste et Saint-Jean l’évangéliste, du Latran.

 

9 novembre,

Fête de la dédicace de l’archibasilique du Très Saint Sauveur, Saint-Jean Baptiste et Saint-Jean l’évangéliste, du Latran.

saint-jean-latran-facade.jpg

  • 1ère lecture : Ez 47,1-12 
  • Psaume : Ps 46
  • 2ème lecture : 1Co 3,9-17
  • Évangile : Jn 2,13-22

En 313, par la volonté de l’empereur Constantin, la religion chrétienne devient religion autorisée dans tout l’empire. L’empereur s’était converti peu avant, lors de la bataille du Pont de Milvius[1].

Les chrétiens peuvent alors pratiquer leur culte en publique, et les premières églises sortent de terre.


Lorsque le christianisme n’était que toléré, voire interdit, les chrétiens se réunissaient dans les grandes maisons des chrétiens les plus riches de la communauté, adaptées à l’accueil de tous. Ces ‘domus ecclesiae’ ne sont qu’un pis aller que l’on va quitter rapidement après 313.

L’empereur Constantin offre au pape le terrain du Latran [2], sur le sommet du Caelius [3]. A cet endroit, on décide de construire un grand lieu de culte.

Le plan choisit pour ce bâtiment n’est pas celui du temple. C’est le plan basilical qui s’impose : La basilique, dans la Rome païenne, est une sorte de halle couverte, grand bâtiment rectangulaire de trois ou cinq nefs. Elle sert d’abord à faciliter les rassemblements, à accueillir du monde, lieu où se tient le marché, lieu ou l’on rend la justice, ou se tiennent des débats publiques... : l’entrée est très facile dans une basilique antique. À l’inverse, l’accès au temple est très restreint, que ce soit dans les temples païens ou dans le temple de Jérusalem, auxquels seuls les prêtres ont accès [4].

La foi chrétienne ne connaît qu’un seul prêtre [5], Jésus le Christ, et tous les baptisés sont membres du Christ. À ce titre, nous avons tous accès au lieu de culte : le Peuple de Dieu en son entier est invité au festin des noces de l’Agneau, et le bâtiment-église le signifie clairement.  

Cette première basilique romaine chrétienne est la cathédrale du diocèse de Rome. Elle est « tête et mère de tous les églises du monde », comme le modèle des églises du monde. C’est pour cela qu’elle est fêtée dans le monde entier.


[1] Alors qu’il allait mener une bataille difficile avec peu d’espoir de victoire, il vit en songe une croix, et il entendit “in hoc Signo vinces”, par ce signe tu vaincras ! Il apposa alors ce signe sur les boucliers de ses hommes. Et il remporte la victoire.

[2] Du nom de la vieille famille romaine qui en fut propriétaire et dont la femme de Constantin descendait.

[3] L’une des sept collines de Rome.

[4] On peut relire avec profit le début de l’évangile selon Saint Luc.

[5] C’est l’idée force de la lettre aux hébreux.

18:24 Écrit par Webmestre_CB dans Actualité | Lien permanent |  Imprimer | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.